User Tag List

Risultati da 1 a 6 di 6
  1. #1
    email non funzionante
    Data Registrazione
    27 Apr 2009
    Messaggi
    8,434
    Mentioned
    20 Post(s)
    Tagged
    0 Thread(s)

    Predefinito perchè non imitare la Francia riguardo l'Islam?

    Ce que prévoit réellement la loi de 1905 sur la laïcité
    Mots clés : laïcité, séparation de l'Église et de l'État, loi de 1905, religion, Islam

    Par Guillaume Perrault
    17/02/2011 | Mise à jour : 07:45 Réactions (98)

    Devenu un pilier de notre ordre juridique - sauf en Alsace-Moselle, où subsiste le Concordat de 1801 -, la loi interdit à l'État et aux collectivités locales de financer la construction de nouveaux lieux de culte.

    «La République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte», proclame le célèbre article deux de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l'État.
    Pour autant, précise l'article premier de la loi, «la République assure la liberté de conscience.
    Elle garantit le libre exercice des cultes, sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public».

    Ces restrictions sont notables. «Il est interdit, à l'avenir, d'élever ou d'apposer aucun signe ou emblème religieux (…) en quelque emplacement public que ce soit» sauf les cimetières. «Il est interdit de tenir des réunions politiques» dans les lieux de culte. En outre, «les sonneries des cloches seront réglées par arrêté municipal».

    En 1905, l'État s'est déclaré propriétaire de la majorité du patrimoine immobilier des Églises alors existant. Afin de garantir le libre exercice des cultes, la puissance publique a ensuite concédé ces locaux à des «associations cultuelles» bénéficiant d'avantages fiscaux et autorisées à percevoir des dons et des legs .

    Devenu un pilier de notre ordre juridique - sauf en Alsace-Moselle, où subsiste le Concordat de 1801 -, la loi de 1905 interdit donc à l'État et aux collectivités locales de financer la construction de nouveaux lieux de culte. Pour autant, dès les années 1920, l'État - sensible à «l'impôt du sang» payé par les catholiques pendant la Grande Guerre - a recherché des accommodements avec la loi dans un souci d'apaisement. En 1932, la Ville de Paris, des communes de banlieue et le conseil général de la Seine ont réservé des terrains pour la construction d'églises avant de les louer par bail emphytéotique à l'association diocésaine de Paris pour un loyer modique. En 1961, la loi a autorisé les départements et les communes à se porter caution pour des dépenses liées à la construction de lieux de culte.


    Nombreux défenseurs

    Plus récemment, l'État a accordé une subvention de 5 millions de francs pour la construction de la cathédrale d'Évry (Essonne) inaugurée en 1996, arguant de la présence d'un centre culturel, un centre d'art sacré, dans l'enceinte du lieu de culte. Cas exceptionnel, la municipalité des Lilas (Seine-Saint-Denis) a même récemment financé la construction d'une église moderne destinée à prendre la relève d'une église du XIXe siècle dont elle était propriétaire et qui était devenue vétuste.

    La Grande Mosquée de Marseille, pour sa part, censée être inaugurée cette année, devrait être construite au moyen d'un bail emphytéotique de 99 ans conclu avec la Mairie, qui a cédé 8 600 m2 d'anciens terrains municipaux pour la réalisation de l'édifice.

    En 2005, à l'occasion du centenaire de la loi, Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, s'était interrogé sur l'opportunité de maintenir l'interdiction faite aux collectivités publiques de financer des nouveaux lieux de culte. Une commission de réflexion présidée par Jean-Pierre Bachelon, doyen de la faculté de droit de l'université Paris-V, avait alors recommandé «d'autoriser formellement l'aide directe» des collectivités publiques «à la construction de lieux de culte».

    L'esprit initial de la loi de 1905 conserve toutefois de nombreux défenseurs, comme Jean-Hélène Kaltenbach et Michèle Tribalat, auteurs de La République et l'islam. Entre crainte et aveuglement (Gallimard). Seules exceptions : les deux départements d'Alsace et de la Moselle, où subsiste le Concordat de 1801.
    GLF

    •   Alt 

      TP Advertising

      advertising

       

  2. #2
    ex unalei
    Data Registrazione
    27 Aug 2009
    Località
    Monza, Italy
    Messaggi
    3,387
    Mentioned
    0 Post(s)
    Tagged
    0 Thread(s)

    Predefinito Rif: perchè non imitare la Francia riguardo l'Islam?

    Citazione Originariamente Scritto da joseph Visualizza Messaggio
    Ce que prévoit réellement la loi de 1905 sur la laïcité
    Mots clés : laïcité, séparation de l'Église et de l'État, loi de 1905, religion, Islam

    Par Guillaume Perrault
    17/02/2011 | Mise à jour : 07:45 Réactions (98)

    Devenu un pilier de notre ordre juridique - sauf en Alsace-Moselle, où subsiste le Concordat de 1801 -, la loi interdit à l'État et aux collectivités locales de financer la construction de nouveaux lieux de culte.

    «La République ne reconnaît, ne salarie, ni ne subventionne aucun culte», proclame le célèbre article deux de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l'État.
    Pour autant, précise l'article premier de la loi, «la République assure la liberté de conscience.
    Elle garantit le libre exercice des cultes, sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public».

    Ces restrictions sont notables. «Il est interdit, à l'avenir, d'élever ou d'apposer aucun signe ou emblème religieux (…) en quelque emplacement public que ce soit» sauf les cimetières. «Il est interdit de tenir des réunions politiques» dans les lieux de culte. En outre, «les sonneries des cloches seront réglées par arrêté municipal».

    En 1905, l'État s'est déclaré propriétaire de la majorité du patrimoine immobilier des Églises alors existant. Afin de garantir le libre exercice des cultes, la puissance publique a ensuite concédé ces locaux à des «associations cultuelles» bénéficiant d'avantages fiscaux et autorisées à percevoir des dons et des legs .

    Devenu un pilier de notre ordre juridique - sauf en Alsace-Moselle, où subsiste le Concordat de 1801 -, la loi de 1905 interdit donc à l'État et aux collectivités locales de financer la construction de nouveaux lieux de culte. Pour autant, dès les années 1920, l'État - sensible à «l'impôt du sang» payé par les catholiques pendant la Grande Guerre - a recherché des accommodements avec la loi dans un souci d'apaisement. En 1932, la Ville de Paris, des communes de banlieue et le conseil général de la Seine ont réservé des terrains pour la construction d'églises avant de les louer par bail emphytéotique à l'association diocésaine de Paris pour un loyer modique. En 1961, la loi a autorisé les départements et les communes à se porter caution pour des dépenses liées à la construction de lieux de culte.


    Nombreux défenseurs

    Plus récemment, l'État a accordé une subvention de 5 millions de francs pour la construction de la cathédrale d'Évry (Essonne) inaugurée en 1996, arguant de la présence d'un centre culturel, un centre d'art sacré, dans l'enceinte du lieu de culte. Cas exceptionnel, la municipalité des Lilas (Seine-Saint-Denis) a même récemment financé la construction d'une église moderne destinée à prendre la relève d'une église du XIXe siècle dont elle était propriétaire et qui était devenue vétuste.

    La Grande Mosquée de Marseille, pour sa part, censée être inaugurée cette année, devrait être construite au moyen d'un bail emphytéotique de 99 ans conclu avec la Mairie, qui a cédé 8 600 m2 d'anciens terrains municipaux pour la réalisation de l'édifice.

    En 2005, à l'occasion du centenaire de la loi, Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, s'était interrogé sur l'opportunité de maintenir l'interdiction faite aux collectivités publiques de financer des nouveaux lieux de culte. Une commission de réflexion présidée par Jean-Pierre Bachelon, doyen de la faculté de droit de l'université Paris-V, avait alors recommandé «d'autoriser formellement l'aide directe» des collectivités publiques «à la construction de lieux de culte».

    L'esprit initial de la loi de 1905 conserve toutefois de nombreux défenseurs, comme Jean-Hélène Kaltenbach et Michèle Tribalat, auteurs de La République et l'islam. Entre crainte et aveuglement (Gallimard). Seules exceptions : les deux départements d'Alsace et de la Moselle, où subsiste le Concordat de 1801.


    Perche' se lo fanno gli altri va bene ..se lo facciamo noi siamo RAZZISTI ; e questo supportato, quando addirittura non incentivato, da quegli utili idioti dei rappresentanti della sinistra nostrana che ci ritroviamo a dover sopportare .
    Sono l'unica persona al mondo che vorrei conoscere a fondo

  3. #3
    STATI UNITI D'EUROPA!
    Data Registrazione
    02 Feb 2011
    Località
    Stati Uniti d'Europa
    Messaggi
    21,396
    Mentioned
    17 Post(s)
    Tagged
    2 Thread(s)

    Predefinito Rif: perchè non imitare la Francia riguardo l'Islam?

    Citazione Originariamente Scritto da miluna Visualizza Messaggio
    Perche' se lo fanno gli altri va bene ..se lo facciamo noi siamo RAZZISTI ; e questo supportato, quando addirittura non incentivato, da quegli utili idioti dei rappresentanti della sinistra nostrana che ci ritroviamo a dover sopportare .
    purtroppo cara Miluna la colpa è anche nostra che stiamo ad aspettare che la sinistra cambi. In realtà noi dovremmo far pressione su Mediaset affinché invece di mandare in onda il grande fratello e amici mandassero in onda anche trasmissioni di politica, in prima serata, in cui si parlano di questi temi...
    siamo noi che dobbiamo andare in tv a cambiare l'opinione pubblica, perché la sinistra non cambierà mai.
    PROPOSTE POLITICHE
    ► STATI UNITI D'EUROPA, SUBITO! Tutti gli Stati a Ovest della Russia!
    ♫ Top 25 Vocal Trance Spring 2015 l Amazing Vocal Trance Mix ♫

  4. #4
    ex unalei
    Data Registrazione
    27 Aug 2009
    Località
    Monza, Italy
    Messaggi
    3,387
    Mentioned
    0 Post(s)
    Tagged
    0 Thread(s)

    Predefinito Rif: perchè non imitare la Francia riguardo l'Islam?

    Citazione Originariamente Scritto da AURELIO AUGUSTO Visualizza Messaggio
    purtroppo cara Miluna la colpa è anche nostra che stiamo ad aspettare che la sinistra cambi. In realtà noi dovremmo far pressione su Mediaset affinché invece di mandare in onda il grande fratello e amici mandassero in onda anche trasmissioni di politica, in prima serata, in cui si parlano di questi temi...
    siamo noi che dobbiamo andare in tv a cambiare l'opinione pubblica, perché la sinistra non cambierà mai.
    Per farci vincere alle elezioni bastano e avanzano quei quattro sgarrupati di conduttori televisivi sinistri .

    Sono talmente scontati e talmente ripetitivi ( da 18 anni ce la menano con le loro tiritere ) che sono l'arma vincente della destra .

    Non togliamo loro visibilita' e odience con programmi di attualita' politica seri ...

    Intanto che loro rosicano e deprimono gli infelici che li ascoltano ..noi godiamoci programmi di intrattenimento che riescano a riconciliarci con la vita nonostante la sfiga e la tristezza che emanano quei loschi figuri

    La nostra parte la facciamo ( anche se purtroppo pare che ultimamente noi elettori si sia diventati ininfluenti o peggio ancora di disturbo ai manovratori occulti ) quando siamo chiamati ad esprimerci in occasione delle elezioni .
    Sono l'unica persona al mondo che vorrei conoscere a fondo

  5. #5
    Apologia cattolica
    Data Registrazione
    23 Aug 2010
    Località
    Latina
    Messaggi
    31,952
    Mentioned
    119 Post(s)
    Tagged
    43 Thread(s)

    Predefinito Rif: perchè non imitare la Francia riguardo l'Islam?

    vabbè che il testo è scritto in una lingua neolatina, ma cosa si propone in Francia?
    ci si può tradurre le frasi salienti?

  6. #6
    email non funzionante
    Data Registrazione
    31 Mar 2009
    Messaggi
    10,854
    Mentioned
    0 Post(s)
    Tagged
    0 Thread(s)

    Predefinito Rif: perchè non imitare la Francia riguardo l'Islam?

    Perché danneggerebbe la Chiesa cattolica e minerebbe la nostra Tradizione cattolica. Dalla Francia di buono da prendere c'è solo il semi-presidenzialismo fatto da De Gaulle e poco altro.

    carlomartello

 

 

Discussioni Simili

  1. Vignette sull'Islam pubblicate in Francia
    Di Banditore nel forum Politica Estera
    Risposte: 13
    Ultimo Messaggio: 23-09-12, 19:59
  2. Francia Vs Islam
    Di MEROVINGIO nel forum Politica Estera
    Risposte: 195
    Ultimo Messaggio: 09-03-06, 14:02
  3. la mitomane che infangò l'Islam di Francia
    Di cariddeo nel forum Destra Radicale
    Risposte: 30
    Ultimo Messaggio: 18-07-04, 14:22
  4. Francia, boom di conversioni all'islam
    Di Affus nel forum Politica Nazionale
    Risposte: 45
    Ultimo Messaggio: 12-10-03, 17:51
  5. La Francia, l'Islam e Oriana
    Di Franci (POL) nel forum Politica Nazionale
    Risposte: 2
    Ultimo Messaggio: 10-08-02, 00:12

Permessi di Scrittura

  • Tu non puoi inviare nuove discussioni
  • Tu non puoi inviare risposte
  • Tu non puoi inviare allegati
  • Tu non puoi modificare i tuoi messaggi
  •  

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226